Actualités

Saison 2020 : de nombreux français découvrent les savoir-faire des entreprises cet été en Pays de la Loire

Dans ce contexte inédit, l’engouement du public pour le tourisme de découverte économique ne s’est pas démenti cet été en Pays de la Loire. La diversité et l’originalité de ces visites instructives, encore plus  enrichissantes en petits groupes, dans les coulisses des entreprises ont toujours le vent en poupe. Les guides étaient enchantés d’accueillir à nouveau les visiteurs. Le public, majoritairement français, locaux, de départements et régions limitrophes, était au rendez-vous, curieux de mieux comprendre les secrets de fabrication des produits « made in Pays de la Loire ».

Des visites artisanales, gourmandes ou industrielles au programme de cette saison estivale 2020

35 entreprises membres du réseau Visitez Nos Entreprises en Pays de la Loire ont ouvert leurs portes au public cet été dans toute la région des Pays de la Loire. Selon leur lieu de résidence ou leurs envies, les vacanciers ont pu et peuvent encore sélectionner et réserver leurs visites pour partir à la découverte des savoir-faire de notre région dans l’un des 5 départements ligériens :

  • en Loire Atlantique : Les sites industriels de St-Nazaire (Grand Port Maritime, Les Chantiers de l’Atlantique, Airbus), La Brasserie de la Divatte, le Château de Cassemichère, le Château du Coing, le Domaine Les Hautes Noëlles, le Domaine Ménard Gaborit, la Fromagerie Beillevaire, Le Curé Nantais, Terre de Sel
  • dans le Maine et Loire : Atelier de la Girouetterie, Fer & Lignes, ACML, Carré Cointreau, Giffard, Ackerman, Bouvet Ladubay, Gratien Meyer, Langlois Château, Louis de Grenelle, Veuve Amiot, Distillerie Combier, La Ruche de Mary, la Savonnerie Gonnord, Chocolaterie Guisabel, Cynfaël, Cave Vivante du Champignon
  • en Mayenne : La Cité du Lait Lactopôle, Réauté Chocolat
  • dans la Sarthe : La Sablésienne
  • en Vendée : Domaine Eric Sage, Le Chocolatier Sablais, Musée du Chocolat Gelencser, Poterie de Nesmy

Une affluence progressive et soutenue en juillet-août

Les 35 entreprises qui ont accueilli du public cet été ont mis en œuvre les mesures sanitaires, formé leur personnel, adapté leur circuit de visites et leurs offres pour rouvrir leurs portes dans de bonnes conditions. « C’est chouette de pouvoir continuer à accueillir à nouveau des visiteurs ! Il y a une demande et les gens sont là » s’exclame Jeanne Rousselot médiatrice culturelle à La Cité du Lait Lactopôle à Laval.

Après le confinement, les réouvertures des entreprises se sont échelonnées du 11 mai pour les premières, jusqu’à mi-juillet. L’affluence des visiteurs a été progressive. Très timide fin mai, elle est devenue plus soutenue les week-ends avec une jolie affluence en juin. Puis la fréquentation s’est accélérée en juillet pour devenir importante en août. Beaucoup de visites affichaient complet. Les entreprises ont observé une forte fréquentation au mois d’août. La plupart des entreprises sont satisfaites de la saison en termes de visites et d’achats en boutique en fin de circuit.

Une clientèle française de proximité

Cet été, les entreprises indiquent qu’elles ont accueilli de rares touristes étrangers venus des pays du Nord de l’Europe (Belgique, Pays-Bas, Norvège, Danemark, Grande-Bretagne, Allemagne…) et les britanniques ont dû écourter leurs vacances mi-août.

Les visiteurs étaient en majorité français. Certains découvraient ou re-découvraient les sites à visiter à côté de chez eux. « Des mayennais sont allés pour la première fois faire la visite de La Cité du Lait et de Réauté Chocolat », rapportent les guides des deux entreprises.  D’autres rayonnaient dans la région depuis leurs lieux de résidence ou de séjour. « A La Ruche de Mary, on a vu des familles en séjour dans les Mauges qui venaient au spectacle du Puy du Fou ! »  raconte Adrien Godineau.

 

On visite les entreprises en famille ou entre amis pendant les vacances !

Beaucoup de familles et grands-parents, avec ou sans petits-enfants, sont allés découvrir les entreprises de la région Pays de la Loire. « Dans les caves, il y avait de nombreux couples de tous âges » signale Pascale Ménard du Domaine Ménard Gaborit alors qu’à Saint-Nazaire, on a observé de nombreux retraités, clientèle habituellement d’arrière-saison, qui sont venus visiter Les Chantiers de l’Atlantique, Airbus et Grand Port Maritime.

Pour capter de petits groupes, une clientèle familiale ou d’amis, les entreprises ont su s’adapter et déployer des offres dynamiques, ludiques et interactives. La Veuve Amiot est costumée, on peut aussi visiter les longues galeries sous-terraines des caves Bouvet Ladubay à bicyclette, les vignes du Château du Coing en vélo électrique ou y accoster en canoë-kayak.  Giffard et la Cave Louis de Grenelle organisent des escape game qui plaisent aux jeunes. La Poterie de Nesmy offre aux tout petits une boulette d’argile. La récolte du miel et la chasse aux trésors remportent un franc succès à La Ruche de Mary (…).

 

Le plaisir d’acheter en direct à la sortie des ateliers !

Les circuits de visites s’achèvent le plus souvent dans les boutiques des entreprises. Les arrêts commentés à chaque étape de l’évolution de la fabrication des produits, parfois ponctués de dégustations, donnent envie aux visiteurs d’acheter. Ils rapportent ainsi un souvenir de leur expérience de visite chez eux.

Cet été la plupart des entreprises constatent que les paniers moyens des visiteurs étaient en hausse. Elles ont accueilli un public qui se faisaient plaisir, offrir des cadeaux ou renflouer leur stock…

Des conditions de visites modifiées

Les directives sanitaires ont contraint les entreprises à ajuster leurs offres, réaménager leur circuit, mettre en place une signalétique, acheter des équipements de protection pour leur personnel qu’elles ont formé. Certaines entreprises indiquent qu’elles n’ont souvent pas pu recruter de saisonniers, par manque de visibilité ou de temps nécessaire à leur formation. Elles ont privilégié le savoir-faire et l’efficacité des équipes opérationnelles pour accueillir, rassurer et gérer les flux de visiteurs.

La plupart des visites d’entreprises se font sur réservations. Les entreprises s’équipent de plateforme de réservations en ligne qui facilitent la gestion de leurs offres et du nombre de visiteurs. Le nombre de visiteurs a été réduit et certaines entreprises ont rajouté des créneaux de visites pour faire face aux nombreuses demandes individuelles.

Pour le public, le port du masque est obligatoire dans les entreprises qui mettent à leur disposition du gel hydroalcoolique. Les visiteurs se sont montrés compréhensifs et ont adopté les règles sanitaires en vigueur dans les entreprises accueillantes, sans difficulté ni anxiété.

Guides d’entreprises et visiteurs y trouvent leur compte puisque le nombre de personnes restreintes par créneau offre une qualité d’écoute supérieure et un peu plus de temps pour répondre aux questions des petits et grands.

Les visites d’entreprises continuent

Fin août, les vacanciers sont encore bien présents dans les Pays de la Loire et peuvent bien entendu continuer à aller découvrir les savoir-faire régionaux. Ensuite, plus tranquilles, les mois de septembre et octobre sont aussi bien agréables pour explorer les entreprises qui ouvrent leurs portes au public (en savoir +).

A noter, pour les vacances de La Toussaint, 190 entreprises ouvriront ensemble leurs portes au public à l’occasion des 5e Journées Régionales de la Visite d’Entreprise en Pays de la Loire qui se dérouleront du 22 au 24 octobre. Un rendez-vous prisé par les amateurs de tourisme de découverte économique ! (plus d’informations)

 

 

Translate »